Votre sécurité

Déroulement d'une randonnée

Home / Votre sécurité

La pratique de la motoneige étant une activité qui comporte de nombreux risques, un ensemble de mesures de précaution en matière de sécurité des clients est prévu avant et pendant la randonnée.

1. Accueil des clients

L’accueil des clients se fera dans le restaurant de l’Alisier. Cet établissement a été aménagé de manière à recevoir du public :

Salle aménagée (hall d’accueil et salle de restaurant – salon), Sanitaires,Vestiaires,Téléphone,Equipement de sécurité, Trousse de secours…

Les motoneiges sont stationnées au sous-sol de l’établissement, dans des conditions de sécurité adéquates.

Les entrevues entre le responsable de l’établissement et les clients se feront dans une salle aménagée de manière conviviale.

Le responsable présentera rapidement l’agencement de l’établissement aux clients.

Nouveau

Pour vous faciliter l’accès à nos services nous avons un point d’accueil et de départ en bas de la piste du Riou (accès village).

2. Briefing

Le stage débutera par un briefing « obligatoire » avec des conseils de pilotage et de trajectoire, les recommandations usuelles de sécurité, de présentation des pistes ainsi que des machines et leur fonctionnement.

Un contrat de location sera lu, signé et approuvé par le client. Ce contrat, édité en 2 exemplaires, avec une caution obligatoire responsabilisera le client.

Des questions seront posées et des informations seront données de manière claire et précise lors du briefing, cela afin de connaître le client et de lui transmettre les informations de base pour appréhender au mieux la randonnée.

Présentation du parcours de la cession avec les zones d’accélération et les zones de freinage.

Connaitre ses aptitudes physiques (test d’aptitude physique) et ainsi adapter les tests particuliers (habilité, force, souplesse…)

  • · Equipement: Combinaison, gants, après ski boots, masque, casque
  • · Vérification de la taille du casque et Fixation de la dragonne.
  • · Interrogation éventuelle contre indication physique-médicales.

NECESSITE ABSOLUE DE RESPECTER LES REGLES DE CIRCULATION :

  • · Interdiction de poser le pied au sol avant l’arrêt total de la machine,
  • · Monter et descendre de la machine,
  • · Coupe circuit de sécurité attaché au poignet,
  • · Mise en route de la motoneige,
  •  · Accélération et décélération progressive,
  •  · Procédure à respecter pour tourner correctement et emprunter la bonne trajectoire.
  •  · Position de conduite et comportement,
  •  · Je règle ma vitesse sur celle du moniteur accompagnateur,
  •  · Je circule en file indienne en suivant le moniteur et je ne sors pas de ses traces.
  •  · Je respecte la distance de sécurité de 25 mètres minimum,
  •  · Je ne dépasse JAMAIS le guide d’encadrement (Tenue ROUGE),
  •  · Je respecte la réglementation par apport au damage des pistes,
  • · Je respecte les zones d’accélération et les zones de freinage.

JE COMMUNIQUE PAR GESTES AVEC LE MONITEUR GESTUELLE DU MONITEUR :

  • · Mouvement circulaire avec index bras tendu au dessus de la tête = DEMARRER MOTEUR,
  • · Bras levé au dessus de la tête : ATTENTION NOUS ALLONS FREINER le principe est de devancer les feux de freinage pour ne pas être surpris,
  • · Bras tendu dans le prolongement de l’épaule de haut en bas: RALENTIR Plus rapidement= RALENTIR TRES VITE,
  • · Se rapprocher= Bras tendu devant soi perpendiculaire aux épaules, avant bras fléchi vers soi : SE RAPPROCHER,

LE MONITEUR EST LE SEUL MAITRE EN MONTAGNE LORS DE LA RANDO SUR LE DOMAINE!!!

En cas de conduite dangereuse et de comportement contraire aux règles de sécurités énoncées précédemment le moniteur accompagnateur a tout pouvoir pour immobiliser la motoneige et sanctionner la personne qui viendrait à enfreindre une des consignes données. Ce point sera tout spécialement précisé lors du briefing.

L’accent sera mis sur le fait que c’est seulement dans le respect des consignes qui sont données que les participants pourront circuler en toutes sécurités et prendre le plus grand des plaisirs.

3.Avant le départ

Que se passe-t-il après le briefing ?

Le moniteur accompagné du ou des clients se dirigent vers le lieu de stockage des motoneiges. Chaque personne s’équipe des vêtement et matériels de sécurité avant de monter sur les engins.

Avant de partir en randonnée un tour d’initiation sur un parcours débutant plat, sera proposé pour permettre au conducteur de motoneige de se familiariser avec les machines.

Le moniteur accompagnateur pourra également à ce moment juger de l’aptitude du conducteur à effectuer la randonnée dans de bonnes conditions de sécurité.

Là aussi le moniteur s’il remarque une défaillance grave dans le pilotage du conducteur, il peut décider de ne pas vous faire participer la personne désignée à la randonnée.

Avant de partir sur le domaine skiable :

Le moniteur communique aux moyens de talkie-walkie, radio VHF ou encore téléphones portables avec les différents

Une communication vigilante entre le responsable du damage des pistes et le moniteur sera nécessaire pendant toute la durée de la randonnée, afin que les motoneiges ne perturbent pas le travail d’entretien des pistes et que la sécurité des clients soit assurée.

Le terrain destiné aux motoneiges sera matérialisé par un balisage dit « Aménagé pour la fin de journée » matérialisé par des balises clairement visibles (panneaux et piquets) en fonction de la topographie du terrain.

Mesures sur la sécurité des personnes

Le Guide-moniteur diplômé est formé aux premiers secours. Il saura gérer l’incident et éventuellement soigner les premières blessures, dans la limite de ses capacités. Il saura également faire les bons gestes de premiers secours. Parallèlement, accompagné du deuxième guide, il pourra gérer le stress occasionné par le choc de l’accident. Le guide-moniteur, en fonction de la gravité des blessures et de l’état du matériel, décidera de continuer ou non la randonnée, ou bien de la raccourcir.

Mesures d’appels d’urgence

Dans l’hypothèse d’un accident grave, occasionnant des blessures importantes susceptibles d’entrainer la mort, le guide-moniteur ne tardera pas à appeler les services de secours, en priorité les pompiers, qui auront été avertis au préalable de l’existence de l’activité de motoneiges sur la station.

En fonction de la gravité de la situation et du nombre de personnes blessées et de la localisation de l’incident, d’autres moyens seront mobilisés, comme le P.G.H.M.2 ou bien les pisteurs-secouristes de la station d’Auron en cas d’avalanches, nécessitant la mobilisation de l’ensemble des corps de secouristes de la commune.

Mesures d’accompagnement après l’incident

A l’issue du contrôle de l’incident, les clients non blessés seront pris en charge psychologiquement par les secours en fonction de la gravité de l’accident.

Une enquête pourra être ouverte pour déterminer les causes de l’accident et les enquêteurs devront avoir accès à tous les éléments techniques et consignes de sécurité de la randonnée.

4.Après la randonnée

Un débriefing sera effectué après chaque fin de randonnée pour aborder les points positifs et négatifs de la sortie et ainsi corriger les défauts constatés en vue d’alerter le stagiaire et améliorer ses performances en vue d’une prochaine sortie.

Facebook